Lip et la publicité : une entreprise horlogère novatrice

1981.30.309 Usine Lip de Palente

Le musée du Temps conserve une collection de plus de 2 000 clichés réalisés par le service photographique de l’entreprise LIP, sous la forme de négatifs. Ces photographies ont été prises dans les années 1960-1970 dans la nouvelle usine inaugurée en 1960 et située à Besançon, chemin des Montarmots.​


Quelques-uns de ces négatifs sont présentés actuellement au 2ème étage du musée du Temps, sous la forme de tirages photographiques. La sélection proposée mêle vues des bâtiments et portraits d’ouvrières et d’ouvriers à leurs postes de travail.


1981.30.316.2 Atelier Lip

2 000 négatifs du service photographique de LIP​

 

Ces clichés sont des témoignages précieux de l’activité de l’usine LIP de Palente considérée, au début des années 1960, comme l’usine horlogère la plus moderne d’Europe. En 1962, LIP, c’est 1 450 employés qui fabriquent 500 000 montres par an.​


2005.100.6 Présentoir pour la LIP Electronic

Au cœur de la stratégie publicitaire ​

 

Ces prises de vue ont été réalisées par le service photographique de LIP, alors rattaché au service commercial, pour la communication promotionnelle de l’entreprise : montres et présentoirs, ateliers de fabrication, mais aussi salariés et événements de la vie de l’usine sont photographiés et utilisés pour promouvoir, en France et à l’étranger, la marque horlogère.​


2004.1.1 : plaque émaillée, années 1920-1930

Depuis sa création en 1867, LIP est en effet une entreprise particulièrement innovante dans le domaine de la publicité. Dès 1908, la marque est déposée et les 3 lettres « LIP » apparaissent sur les cadrans. Deux ans plus tard, une campagne de promotion active démarre dans les magazines et les journaux imprimés ; l’entreprise utilise aussi les affiches murales et les plaques émaillées pour faire connaître son réseau commercial de distribution : au début du XXème siècle, c’est une petite révolution dans le monde de l’horlogerie.​


1981.30.434.3.1 – Campagne publicitaire (1968)

Des campagnes publicitaires innovantes

 

C’est sous l’impulsion de son directeur Fred Lip (1905-1996) que l’entreprise se dote d’un service commercial véritablement structuré : ce secteur-clé est alors chargé, en étroite collaboration avec l’agence « Publicis », de concevoir les campagnes publicitaires des produits. L’image de la marque se consolide : LIP, c’est un logo, un personnage mythique, des valeurs, un produit de qualité… Fred Lip joue avec son image et prête d’ailleurs son nom à plusieurs campagnes remarquées et récompensées. En 1964, LIP remporte l’Oscar de la Publicité.​


1993.23.1 – Affiche publicitaire pour la LIP Electronic

Les modèles de montres emblématiques, à l’image de la « Lip Electronic » à partir de 1952 ou de la « Nautic Ski », sortie pour le centenaire de l’entreprise en 1967, font l’objet de campagnes spécifiques, déclinées pour tous les supports publicitaires possibles. En 1962, près de 6% du chiffre d’affaires est d’ailleurs consacré à la publicité.​


1981.30.431 - publicité dans le magazine « Elle » (18 mai 1962)

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la marque se lance dans la publicité sur les ondes radio : le message « RTL a choisi LIP pour vous donner l’heure exacte » est ainsi entendu chaque jour par des milliers d’auditeurs. C’est un peu plus tard, en 1969, que les français découvrent sur la chaîne de télévision ORTF la première campagne télévisée de LIP. De façon plus classique, la marque bisontine s’offre toujours des pages de publicité dans les magazines, et notamment dans la presse féminine pour séduire les lectrices.​


ICONO.2016.9 - « Lip Quartz, ça tourne rond » (campagne publicitaire 1982)

Le « conflit » LIP, un tournant​

 

Déjà présentes dans les années 1960, les difficultés financières s'accentuent dans la décennie suivante. En 1973, un important plan de licenciement visant près de 500 salariés est dévoilé : c’est le point de départ d'un conflit emblématique de l'après-68 qui va durer plusieurs années et trouver un écho national. Les stratégies de promotion de la marque s’en trouveront d’ailleurs profondément modifiées. A la pointe de la modernité, LIP a su se fabriquer, entre le début du XXème siècle et les années 1970, une identité de marque horlogère fiable, innovante et populaire à la fois.​


Atelier Lip

Pour en savoir plus ​

 

- COUSTANS Marie-Pia, Daniel GALAZZO, Des heures à conter, Paris, Glénat, 2017.

 

- VILHELM Agnès, LIP. L’évolution du fonctionnement identitaire de la marque à travers ses différentes campagnes publicitaires [Dossier documentaire], Besançon, musée du Temps, 2011.