Les plans du service d’architecture. (série 2Fi)

Abattoirs municipaux (détail)

Ces plans de bâtiments municipaux (1400 pièces) constituent un fonds remarquable par sa diversité et par la qualité des documents qui le composent. Ils ont été déposés aux archives municipales par le service bâtiments (l’ancien service "architecture") en 2000. Il s’agit principalement d’un ensemble de plans du XIXème siècle  : projets de bâtiments neufs (en particulier les bâtiments scolaires), mais aussi projets d’agrandissement ou de transformation d’immeubles déjà existants (le palais Granvelle acquis par la ville en 1864, le musée des beaux arts, le théâtre). Certains projets ont été réalisés, d’autres n’ont jamais abouti.

Ce fonds est à présent numérisé et consultable en ligne.


Abattoirs municipaux, vue d'ensemble (projet) : aquarelle (fin du XIXème siècle).

Abattoirs municipaux


Bâtiment édifiés dans la deuxième moitié du XIXème siècle et démolis entre 1988 et 1989. Aujourd’hui les bâtiments de la City, la cité Universitaire Canot et l’ancienne caserne des pompiers s’élèvent à cet emplacement.


Le théâtre municipal


Construit entre 1778 et 1784 par l’architecte Claude Joseph Alexandre Bertrand sur des plans de Claude Nicolas LEDOUX à la demande de l’intendant de la province Charles André de Lacoré. Inauguré en 1794 : premier théâtre avec un parterre assis, une salle en amphithéâtre sans loges, et la première fosse d’orchestre du monde. Beaucoup de transformations au XIXème (dont témoignent les plans). Le bâtiment a été détruit par un incendie le 29 avril 1958. Seules la façade et les murs ont été préservés.

2 Fi 1092 : Théâtre.
Plan de masse de l'emplacement du théâtre : Salle, rues et bâtiments alentours. Elévations de la façade principale et d'un côté du bâtiment.
Au dos : profils et coupes des plinthes & corniches, impostes et arcs de boutiques aux alentours du Théâtre.
Daté des 15 mars et 14 avril 1780, signé Bertrand.

2 Fi 1098 : Théâtre.
Elévations de la façade principale (rue St Vincent) et de la façade latérale (Rue Mairet).
Daté du 5 juin 1875, signé Paul Davillé.

2 Fi 1107 : Théâtre.
Coupe transversale.
Daté du 5 juin 1875, signé Paul Davillé.

2 Fi 1106 : Théâtre.
Coupe longitudinale par l'axe.
Daté du 5 juin 1875, signé Paul Davillé.

2 Fi 852 : Halle aux Grains
Le Musée des Beaux Arts

Cet édifice abrite depuis 1843 le musée des Beaux Arts et d’archéologie (il partage alors l’espace avec la halle aux grains, l’école des beaux arts). Il finira par occuper l’ensemble de l’édifice.

2 Fi 200 : école rue d’Arènes
Ecole rue d’Arènes 

Construite entre 1882 et 1883, l’école est ouverte le 1er octobre 1883.
Elle occupe l’emplacement du 1er hôpital Saint-Jacques (appelé Hôpital des Arènes, fondé en 1182 par le chapitre de Sainte-Madeleine et reconstruit à la fin du XVIIème siècle sur l’actuelle place Saint-Jacques).

Légende : Ecole de filles et salle d'asile (rue d'Arènes - quai Veil Picard), construction : plan d'élévation en couleurs dressé par l'architecte de la Ville (Edouard Bérard) le 11 mars 1882 et approuvé par la préfecture du Doubs. Ce plan est monté sur bois.

2 Fi618 : Eglise "Ste Marie Magdelenne". Plan au sol et élévation du portail. (projet non réalisé)
Eglise de la Madeleine

(construite à partir de 1746 (sur le site d’une basilique du XIème siècle) sur des plans de Nicolas Nicole, les travaux se poursuivent jusqu’en. Pendant la révolution elle devient un magasin de fourrage, les tours sont construites à partir de 1828. Le restauration du toit avec les tuiles vernissées date (1982-1989). L’établissement des bains douches attenant date de 1911.

2 Fi 1173 : Basilique de Saint Ferjeux : Basilique St Ferjeux. Elévation de la façade latérale (niveau du fond de la crypte indiqué).
Basilique de Saint-Ferjeux 

Basilique édifiée entre 1884 et 1901 dédiée aux deux saints qui selon la tradition ont évangélisé la Franche Comté. Le bâtiment a été construit à la limite de la zone urbanisée grâce à la détermination de l’abbé Rossignot. Les plans sont l’oeuvre de l’architecte DUCAT décédé en 1898 avant la fin des travaux.

2 Fi 706 : Hôtel de Ville. Elévation de la façade sur Cour + coupe d'une aile.
Hôtel de Ville de Besancon

Le bâtiment actuel a été achevé en 1573, il est l’oeuvre de l’architecte bisontin Arthur Maire.

2Fi1003 : Palais Granvelle. Elévation de la façade principale donnant sur la Grande Rue.
Le palais Granvelle

Elevé entre 1534 et 1540 pour Nicolas Perrenot de Granvelle (premier conseiller d’Etat et garde des sceaux de l’Empereur Charles Quint) sur des plans de l’architecte flamand Van Oyen (d’après des recherches récentes). Louis XIV y a logé pendant trois jours en 1683 .
Le bâtiment a été racheté par le ville en 1864 et converti en musée d’histoire de la Franche Comté après la deuxième guerre mondial puis est devenu Musée du Temps.
La façade donnant sur la grande rue est redevable au style de la première renaissance encore influencé par le Moyen Age.