Un dimanche à Besançon-les-Bains

Sous le Second Empire, les loisirs s’adressent essentiellement aux plus aisés, qui quittent régulièrement leur demeure principale pour rejoindre leur résidence secondaire du bord de mer ou en montagne. Au contraire, les classes les plus modestes ont peu de loisirs : la majeure partie de leurs journées est consacrée au travail et leurs revenus suffisent tout juste à payer le loyer et nourrir leur famille.


L’arrivée du Front Populaire en 1936 entraîne de nombreuses réformes sociales, dont l’instauration des premiers congés payés (d’une durée de deux semaines). Ces congés payés démocratisent les loisirs et les notions de "vacances" et de "voyages" apparaissent. Les moments de distraction ne sont maintenant plus localisés que dans l’environnement proche, mais peuvent être envisagés sur une plus longue distance.

 


Les spectacles dans la ville

Le théâtre

 

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le théâtre à Besançon est un divertissement plutôt populaire. La saison théâtrale se tient d’octobre à mars et débute souvent par une représentation de l’opéra-comique de Halévy : Les Mousquetaires de la Reine.


Si Besançon dispose d'une troupe permanente d'acteurs, jugée médiocre par de nombreuses critiques de journaux, des troupes itinérantes viennent également se produire. La plus prestigieuse d’entre elles est celle de Sarah Bernhardt, qui a joué avec sa troupe du Théâtre de la Renaissance La Dame aux camélias le 29 septembre 1897.


Le cirque

 

Afin de ne pas concurrencer le théâtre, les spectacles de cirque se déroulent entre mars et octobre. Jusqu’en 1914, ils se composent essentiellement de numéros équestres permettant d’admirer la grâce et l’élégance des écuyers. Dans les années 1920, ils changent : le cheval est remplacé par des animaux sauvages et exotiques, qui sont aussi présentés dans leur ménagerie en dehors des représentations ; les numéros acrobatiques effectués à moto ou à bicyclette ont alors beaucoup de succès. Entre 1928 et 1931, des compagnies de renommée mondiale telles que Knie, Gleich, Pinder ou Barnum viennent se produire à Besançon.


Les spectacles forains

 

La fête foraine de Besançon, familiale et très populaire, se déroule chaque année en juillet, du début du mois jusqu’aux alentours du 20. Elle se tient sur le terrain des Remparts Dérasés. Outre les stands de tir, de chamboule-tout, de billard, de loterie  et de confiseries, les visiteurs peuvent s’amuser dans des manèges tels que carrousels, chenilles, grande roue et montagnes russes.


Un type d’attraction est emblématique du début du XXe siècle : les exhibitions de phénomènes ou "zoos humains". Le public est invité à découvrir des êtres humains dotés de malformations ou de talents particuliers.


Ces spectacles seront progressivement délaissés puis interdits à partir des années 1950, lorsqu'il sera prouvé qu'ils n'étaient que des canulars ou que les malformations humaines avaient une explication scientifique (maladies génétiques).


L’apparition du cinéma

 

Le mercredi 6 mai 1896, des images animées sont projetées pour la première fois à Besançon, dans une maison située au numéro 7 du square Saint-Amour. A raison de cinq séances par jour pour un prix d’entrée fixé à 1 franc, le public peut voir des images animées qui suscitent curiosité et intérêt.


En 1934, les cinémas recensés à Besançon sont :   

- L’Alca cinéma, 18 rue des Chaprais (900 places avec balcon).

- Le Building ciné, rue Proudhon (480 places avec galeries).

- Le Central cinéma, 59 rue de Granges (700 places avec deux balcons).

- Le Cinéma de l’Union, rue Ronchaux (500 places).

- Le Cinéma de la Maison du peuple, rue Battant (350 places)


Retrouvez d'autres thèmes dans l'exposition virtuelle :

 

Les jours de fêtes

Les musées et la bibliothèque

Se promener et se dépenser

"Bons baisers de Besançon"

 

Catalogue de l'exposition Un dimanche a Besancon-les-Bains.pdf

Exposition présentée par les Archives municipales de Besançon du 19 septembre au 17 octobre 2015

Salle d’exposition de la Bibliothèque d’étude et de conservation, 1 rue de la Bibliothèque 25000 BESANCON

Entrée libre du mardi au samedi de 14h à 18h.

Visites guidées gratuites les samedis 26 septembre, 3, 10 et 17 octobre à 14h30 et 16h.

Visites guidées sur demande possibles les autres jours.